Chronique: Orion- Battista Tarantini

Livre: Orion

Auteur: Battista Tarantini

Édition: Hugo Roman

Collection: New Romance

🌾

Résumé

AprĂšs des annĂ©es de travail intenses et douloureuses, Leo Kats sera Nikiya dans la BayadĂšre qui se jouera Ă  l’OpĂ©ra de Sydney. C’est la consĂ©cration pour cette jeune danseuse.

Quelques jours avant la reprĂ©sentation, Orion Atlay, illustre chorĂ©graphe français, s’invite dans l’école de la compagnie pour y crĂ©er un ballet irrĂ©vĂ©rencieux. Et il veut Leo, lumineuse et docile. Seulement elle.

ObsĂ©dĂ© par la premiĂšre danseuse, Orion tente tout pour la convaincre. SecouĂ©e par les mĂ©thodes peu acadĂ©miques du maĂźtre de ballet, troublĂ©e par le dĂ©sir qu’elle ressent pour lui, Leo craint le pire pour sa carriĂšre.

Des studios Ă  la scĂšne, en passant par les coulisses de l’OpĂ©ra, les deux Étoiles dansent avec leurs ombres. Elles devront se battre pour trouver l’amour.

🌾

✹

« Nous terminons Ă  genoux sur le parquet, dans les bras l’un de l’autre. Sa bouche approche et je n’hĂ©site pas. J’ignore lequel de nous avance le plus vite mais il va y avoir collision.

Explosion.

Cette fois, je plonge. »

✹

Je remercie Hugo Roman pour cette envoie!😍

Je m’excuse d’avance pour toutes les citations que contiendra cette chronique mais il y en avait de si belle que je n’ai pas pu faire autrement !!

Avis

Leo Kats est une jeune femme de 22 ans, elle excelle en danse, c’est la meilleure de sa classe, la danse c’est toute sa vie, pour elle danser c’est naturel, c’est devenue un automatisme.

« Le compte Ă  rebours n’en finit pas de se prolonger, je n’aspire qu’à ĂȘtre libĂ©rĂ©e pour lancer mon corps dans la bataille; celle, quotidienne, qui nous tient tous ici. Celle qui nous fait respirer, nous pousse Ă  nous dĂ©passer. Celle qui me fait vivre. »

Leo travaille dur depuis des annĂ©es, elle a obtenu le rĂŽle de Nikiya dans la BayadĂšre qui se jouera Ă  l’OpĂ©ra de Sydney.

« La danse gagné par K.O. contre la raison.

La danse gagne toujours de toute façons. »

Leo va recevoir la visite d’une personne spĂ©ciale lors d’une de ses rĂ©pĂ©titions, et cette personne n’est pas n’importe qui, c’est Orion Atlay, le cĂ©lĂšbre chorĂ©graphe français qui est un ancien danseur, et il est lĂ  pour Leo et seulement pour elle, il voit en Leo une lumiĂšre, il la veut pour son prochain ballet.

« – C’est vous qui portez le nom d’une Ă©toile…

-Pas d’une Ă©toile, d’une constellation, rĂ©pond Atlas en avançant. C’est pourquoi je sais reconnaĂźtre les autres au premier coup d’Ɠil… Leo. »

Leo ne veut pas de cette opportunitĂ© car malgrĂ© qu’Orion soit un cĂ©lĂšbre chorĂ©graphe il a une rĂ©putation douteuse sur sa façon d’enseigner, en effet c’est un personnage tĂ©nĂ©breux, mystĂ©rieux, froid, sadique..

Mais Orion n’a pas dit son dernier mot et il va essayer de convaincre Leo d’accepter le rĂŽle qu’il lui propose. Il voit en Leo une femme douĂ©e, docile, lumineuse mais elle est dĂ©nouĂ©e de sentiment, et Orion a pour but de faire sortir la lionne qui sommeille en elle et qui ne demande qu’Ă  ĂȘtre dĂ©voilĂ©e, mais parviendra-t-il Ă  convaincre Leo afin qu’elle s’Ă©veille?

« Leo a un secret que j’ai dĂ©couvert. Elle n’est pas le pantin de Bosco que je vais manipuler Ă  ma guise. Elle est un monstre qui tente de tenir dans un moule Ă©triquĂ©. Un monstre qui sait ce qu’il renferme et en a peur. Un monstre que je vais libĂ©rer; pour elle, mais aussi pour moi, comme le dernier cadeau que personne ne me fera avant la fin. Je vais l’aider Ă  s’apprivoiser. »

Ils ont tous les deux leurs ombres, cette derniĂšre danse les mĂšnera dans les tĂ©nĂšbres, Leo est pour Orion sa lumiĂšre mais ils sont vouĂ©s Ă  pĂ©rir.. c’est la derniĂšre aventure d’Orion avant qu’il ne referme une fois pour toutes les rideaux et Ă  la fin de ce ballet Leo renaĂźtra de ses cendres tel un phƓnix.

« -Tu es plus forte que tu ne le crois, Leo. Parce que tu ne cesses jamais de sourire devant eux. Ça, je le vois! »

Leo est attirĂ©e par Orion, elle sait qu’elle ne devrait pas mais elle est obsĂ©dĂ©e par lui, il est Ă  la fois une encre mais c’est aussi celui qui risque de la faire couler..

« Orion devient peu Ă  peu mon phare dans cette tempĂȘte… Et moi, en quoi est-ce que je me transforme? »

mais pourquoi ne pas tenter le diable?

« De l’ambre, ses yeux virent au caramel, chaud et sucrĂ©. Mon coeur ratĂ© un battement. Je suis dĂ©stabilisĂ©e par ce regard qui s’attarde sur mes lĂšvres et ma gorge. DĂ©stabilisĂ©e et catastrophĂ©e… L’aura brute et animale d’Atlay me bouscule et tente de percer mes lignes de dĂ©fense ; il tente de me corrompre, sans doute de la mĂȘme maniĂšre que toutes celles qui vendraient pĂšre et mĂšre pour danser avec lui »

Ils vont devoir faire des choix, en sortiront-ils indemnes de cette aventure? Est-ce une bonne idée de succomber aux ténÚbres?

J’ai beaucoup aimĂ© le personnage de Leo qui malgrĂ© sa souffrance est quelqu’un d’ambitieuse, elle ne lĂąche rien, elle est courageuse, .. c’est une femme forte.

« La souffrance est mon amie depuis toujours, mais celle-lĂ  est persistante, violente, aiguĂ«. Je ne m’arrĂȘte pas pour autant. »

Orion lui est tĂ©nĂ©breux, mystĂ©rieux, quand on apprend a le connaĂźtre on constate que ses attentions ne sont pas mauvaises, il a un passĂ© compliquĂ©, c’est un personnage qui nous touche, c’est le genre de personnage qu’on ne risque pas d’oublier si facilement, je l’ai tellement aimĂ©!

___

Wow. Wow. Wow. Wow. DĂ©jĂ  pour commencer prenons le temps d’admirer cette magnifique couverture 😍 elle est sublime.. mais l’histoire aussi est magnifique, et encore le mot n’est pas Ă  la hauteur de ce que j’en pense de cette histoire, je m’attendais Ă  tout sauf Ă  ça en plongeant dedans. C’est mon premier Battista Tarantini et clairement ça ne sera pas mon dernier car wow! Sa plume est tellement belle, je ne connais rien Ă  la danse, surtout la danse classique mais elle a eu le pouvoir de me plonger dans cet univers, j’ai rĂ©ussi Ă  m’imaginais les scĂšnes avec une facilitĂ© qui m’a plus que surprise. L’histoire entre Orion et Leo est tellement belle, c’est poignant, puissant, on s’attache aux personnages, leurs histoires nous touches, c’est plein d’intrigues et j’ai trouvĂ©e le dĂ©roulement de l’histoire pas du tout prĂ©visible, c’est addictif.

Une fois plongĂ©e dedans on arrive plus Ă  s’arrĂȘter, on se sort pas indemne de ce livre il y a plein de sujets dedans traitĂ©s qui sont plus qu’intĂ©ressant et c’est pour cela que le 3 janvier vous devez courir Ă  la librairie vous le procurer car c’est une pure merveille, une pĂ©pite !! Surtout foncez le lire car mon dieu.. Wow..!! C’est un livre qui une fois lu, laisse des traces derriĂšre lui, il nous transmet plein de sentiments, il nous en fait voir de toutes les couleurs alors foncez!😍

« Les larmes coulent sur mes joues. Elles s’infiltrent dans l’entaille qu’Orion vient d’infliger Ă  mon coeur et ça fait terriblement mal. Plus mal que toutes les douleurs qui labourent mon corps de coups depuis des annĂ©es. Celle de ma cuisse dĂ©chirĂ©e, de mes pieds Ă©corchĂ©s.

Trois.

Deux.

C’est idiot. Il n’est rien.

Un.

Rien qu’une constellation imprimĂ©e sur ma rĂ©tine Ă  jamais. »

🌾

6 commentaires sur “Chronique: Orion- Battista Tarantini

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s