Les MacCoy t01- Alexiane Thill

Livre: Les MacCoy t01

Auteur: Alexiane Thill

Édition: Hugo Roman

Collection: New Romance

🌾

Résumé

Et si les clans d’Ecosse n’avaient jamais disparu ? Et s’ils continuaient Ă  diriger les Highlands Ă  l’insu du reste du monde ?

Quand PhĂšdre arrive Ă  Édimbourg pour respecter les derniĂšres volontĂ©s de son pĂšre, elle se retrouve malgrĂ© elle entraĂźnĂ©e dans ce monde de clans et de querelles sanglantes qui lui est inconnu. Recueillie par le fougueux et irascible Caleb, chef du clan MacCoy, elle se rĂ©vĂšle bientĂŽt ĂȘtre une piĂšce maĂźtresse sur l’Ă©chiquier du pouvoir…

🌾

đŸŒŒ

« – Qu’est-ce que ça signifie? Qu’est-ce qui n’est pas pareil?

[…]

⁃ Tout

Mon coeur rate un battement.

⁃ Et que contient ce « tout Â» ?

[…]

⁃ Je n’ai pas l’impression de perdre mon monde lorsqu’on m’annonce qu’elles ont frĂŽlĂ© la mort. Â»

đŸŒŒ

Merci Hugo Roman pour l’envoi de cette pĂ©pite.âŁïž

Avis

Je suis si heureuse d’avoir ce livre entre mes mains en format papier! Je l’ai lu il y a dĂ©jĂ  1 an! Ça avait Ă©tĂ© un coup de coeur, et en vue de la sortie du tome 2 en juillet, j’ai fait une relecture du premier tome et d’ailleurs tant mieux car j’avais oubliĂ© pas mal de chose!

Évidemment, c’est de nouveau un coup de coeur, donc je vais vous faire un rĂ©sumĂ© sans trop vous en dĂ©voiler.

On suit PhĂšdre, c’est une jeune fille qui vient de poser les pieds Ă  Édimbourg en Écosse. En effet, son pĂšre est mort et lui a laissĂ© comme hĂ©ritage une belle somme d’argent ainsi avec comme derniĂšre volontĂ©, qu’elle retourne en Écosse, dans son pays natal.

« Athair, si tu pouvais faire un vƓu, toi, lequel tu ferais?

Celui de toujours te protĂ©ger. Â»

Elle va donc saisir cette occasion et faire un séjour linguistique.

PhĂšdre vit en France avec sa mĂšre et son beau-pĂšre, son pĂšre est partie quand elle Ă©tait petite en laissant sa fille et sa femme derriĂšre lui, elle ignore les raisons mais elle ne veut plus entendre parler de lui car elle a pris sa dĂ©cision comme un abandon mais, elle va finalement accepter de faire ce sĂ©jour car c’est le seul moyen pour elle de fuir.

ArrivĂ©e Ă  Édimbourg, elle va faire la connaissance de la famille en charge de l’accueillir, les Bain. PhĂšdre est solitaire, discrĂšte, elle aime passer inaperçu, elle ne veut crĂ©er aucun lien avec les personnes qui l’entourent, elle n’est pas du genre sentimental elle est plus: moins il y aura d’attache, mieux ce sera.

Elle va chercher un travail de nuit qui lui permettra de dormir la journĂ©e. l’Unicorn est un bar dans lequel elle va travailler, mĂȘme si celui-ci lui paraĂźt louche, tintĂ© de secret et d’ombre, ce travail lui promet la tranquillitĂ© et la solitude c’est pourquoi elle ne compte pas refuser.

Mais en acceptant ce travail, PhÚdre va vite regretter son choix. Bien que son patron, Lachlan soit plutÎt gentil, certaines personnes qui fréquentent son bar vont complÚtement changer sa vie.

Alors que l’accĂšs au coin VVIP qui se trouve au sous-sol lui est interdit elle va malencontreusement se retrouver dedans, et elle va voir quelque chose qu’elle n’aurait jamais dĂ» voir, et va faire la rencontre de Caleb qui est surnommĂ© l’Ogre.

« Il se fige, la tasse encore aux lĂšvres.

Des lĂšvres addictives qui me rĂ©pugnent autant qu’elles m’attirent. Â»

PhĂšdre ne s’imaginer pas qu’une simple erreur la plongerait en plein dans les problĂšmes, car elle va faire la dĂ©couverte d’un monde qu’elle pensait pourtant disparu depuis longtemps, les clans d’Écosse, , l’Ogre qui est lui-mĂȘme un chef de clan ne compte pas laisser PhĂšdre, celle-ci va malgrĂ© elle devenir sa pupille car c’est le seul moyen qu’elle a d’échapper aux conflits dans lequel a Ă©tĂ© mise.

« Je dĂ©teste l’Ogre.

Je veux Caleb.

L’humain, pas l’impitoyable Chef de Clan. Â»

C’est une avalanche qui s’abat sur PhĂšdre, son passĂ© qu’elle essaye tant bien que mal de fuir va lui revenir en pleine figure car elle a vĂ©cu un drame Ă©tant petite..

« Les plaies refermĂ©es, bien plus petites et discrĂštes, omniprĂ©sentes dans ma chair et dans mon Ăąme. ImprimĂ©es jusqu’à l’os. AncrĂ©es dans les tripes. Â»

Elle va devoir faire face à beaucoup de révélations, secrets, menaces ..

« C’est en prenant la retraite d’une bataille perdue d’avance que l’on gagne la guerre. Â»

Comment va-t-elle s’en sortir? À quoi va ressembler son destin? Pourra-t-elle se relever aprĂšs cette dĂ©couverte? Est-ce finalement une bonne idĂ©e d’aimer l’Ogre et de lui faire confiance?

« – Il est des sentiments que l’on ne maĂźtrise pas, milady. LouĂ©s sont ceux qui rĂ©ussissent Ă  rĂ©sister… et bien tristes, ceux qui ne cĂšdent pas Ă  la tentation. Â»

C’est dans un univers vraiment originale, archaĂŻque que nous plonge Alexiane Thill, on replonge dans l’univers des clans en Écosse, des guerres, de conflits,… c’est vraiment hyper addictif, une fois qu’on est lancĂ© impossible de s’arrĂȘter !

Puis les personnages sont attachants, PhĂšdre a vĂ©cu le pire mais essaye de s’en remettre malgrĂ© ses anxiĂ©tĂ©s elle est forte, admirable.

« Moi, je ne bats jamais en retraite. La guerre, je l’emporte de front. Â»

Caleb est attachant mais rempli de mystĂšre et de secret qui vont plus que vous surprendre!

« Il est diffĂ©rent.

Plus puissant qu’un fruit juteux, qu’une texture que j’apprĂ©cie ou qu’un chocolat suisse. Plus fort qu’un excellent livre ou un bon film qui me laisse pantelante, abasourdie par sa qualitĂ©. Toutes ces choses-lĂ  ne me manquent pas lorsque je n’en ai pas le cƓur qui se serre dĂšs que j’en suis loin. Ils ne le mettent pas autant en colĂšre ni je me blessent pour un mot mal interprĂ©tĂ©. Â»

La romance entre nos personnages arrive doucement, c’est Ă  la fois compliquĂ© dĂ» aux changements d’humeur de Caleb mais c’est tout de mĂȘme beau, ils ont une belle alchimie, mais, leur relation pourra-t-elle survivre aux Ă©vĂ©nements qui vont arriver, d’ailleurs tous aussi surprenants les uns que les autres!

« Mais, indubitablement, j’aurais fini par succomber. Parce que je te veux. J’ai envie de toi au point d’y penser toute la journĂ©e, toute la nuit. Et c’est une torture pour moi de surprendre dans ton regarde la mĂȘme braise. Â»

« Comment rĂ©agirons-nous si nous rencontrions un homme tel que Caleb, Duncan ou encore Lachlan de nos jours? Comment aborderions-nous ce gouffre profond entre deux cultures. Â»

Pour rĂ©pondre Ă  cette question, je serais plus que surprise j’aurai du mal Ă  y croire et j’aurais tellement peur que j’aurai tout fait pour prendre mes jambes Ă  mon cou en me persuadant qu’il me rattraperait pas! MĂȘme si Caleb a l’air plus qu’attirant, la peur l’emporte.

Alors si vous avez besoin d’une New romance diffĂ©rente des autres, addictifs, et juste vraiment bien, avec plein d’intrigues, d’amour, etc.. oĂč l’on ne s’ennuie jamais, c’est celle qu’il vous faut! Et rien que pour la visite juste magnifique que l’on fait en Écosse, vous ne pouvez que succomber! Allez vers ce livre les yeux fermĂ©s car c’est dans une aventure palpitante, explosive..

« – Ce n’est pas un combat dont nous sortirons indemnes. Â»

N’hĂ©sitez plus!

Les aventures de l’Ogre et le Chardon n’attendent que vous!

« Je suis Écossaise; je ne fuis pas, je prĂ©pare la guerre. Â»

J’espĂšre vraiment vous convaincre qu’il en vaut vraiment la peine sans trop vous dĂ©voiler l’histoire!

🌾

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s