Jamais plus- Colleen Hoover

Livre: Jamais plus
Auteur: Colleen Hoover
Édition: Hugo Roman
Collection: New Romance

🌾

Résumé

Ce sont ceux que nous aimons qui peuvent nous faire le plus de mal. 

Lily Blossom Bloom n’a pas eu une enfance trĂšs facile, entre un pĂšre violent et une mĂšre qu’elle trouve soumise, mais elle a su s’en sortir dans la vie et est Ă  l’aube de rĂ©aliser le rĂȘve de sa vie : ouvrir, Ă  Boston, une boutique de fleurs. Elle vient de rencontrer un neuro-chirurgien, Lyle, charmant, ambitieux, visiblement aussi attirĂ© par elle qu’elle l’est par lui. Le chemin de Lily semble tout tracĂ©. Elle hĂ©site pourtant encore un peu : il n’est pas facile pour elle de se lancer dans une histoire sentimentale, avec des parents comme les siens et Atlas, ce jeune homme qu’elle avait rencontrĂ© adolescente, lui a laissĂ© des souvenirs Ă  la fois merveilleux et douloureux. Est-ce que le chemin de Lily est finalement aussi simple ? Les choix les plus Ă©vidents sont-ils les meilleurs ? 

Le chemin d’une jeune femme pour se trouver et pour rompre le cycle de la violence. 

Est-ce que l’amour peut tout excuser ?

🌾

🩋

« « – Tu sais quoi ? » lui ai-je dit.

Il a entremĂȘlĂ© ses doigts avec les miens.

« Quoi ? »

« Tu es ma personne préférée. »

Je l’ai senti rire un peu et ça m’a soulagĂ©e.

« Sur combien de gens ? » a-t-il demandé.

« Tout le monde. »

Il m’a embrassĂ© sur la tĂȘte avant de rĂ©pondre : « Toi aussi tu es ma prĂ©fĂ©rĂ©e, Lilly. Et de loin. » »

🩋

Avis

« « Nage droit devant toi, » lui ai-je murmuré. »

Lily Bloom est une jeune fille qui vit dans une petite ville avec ses parents, elle mĂšne une vie compliquĂ©e, son pĂšre est violent avec sa mĂšre, elle le dĂ©teste pour ce qu’il inflige Ă  sa mĂšre.

« Il y a des gens dont la seule prĂ©sence suffit Ă  calmer l’atmosphĂšre et il en fait partie. ComplĂštement Ă  l’opposĂ© de mon pĂšre. »

Elle va faire la rencontre d’un SDF du nom d’Atlas qui a 2 ans de plus qu’elle, il vit dans la maison voisine qui est abandonnĂ©e, elle va l’aider et de lĂ  va naĂźtre une amitiĂ© entre eux, puis les sentiments vont venir se mĂȘler.

« – J’ai l’impression que tout le monde veut se faire passer pour ce qu’il n’est pas. Alors qu’au fond, on est tous aussi paumĂ©s les uns que les autres. On est juste plus ou moins douĂ©s pour le cacher. »

Ils sont encore jeunes et pourtant l’amour qu’ils ressentent l’un pour l’autre est aussi vraie que s’ils Ă©taient adultes, mais la vie va faire que leurs chemins vont se sĂ©parer.

« Je pense combien, parfois on a beau se convaincre que sa vie va suivre une certaine voie, toutes ces belles certitudes peuvent ĂȘtre balayĂ©s par un simple changement de marrĂ©e. »

Lily est maintenant une adulte et elle a pris un nouveau dĂ©part, elle vit maintenant Ă  Boston, lĂ  oĂč tout va bien.

« – Lily, ça n’existe pas les gens nĂ©gatifs. On est tous des gens qui commettent parfois des actes nĂ©gatifs. »

Le jour de l’enterrement de son pùre, elle va se rendre sur un toit d’un immeuble et elle va faire la rencontre d’un bel homme du nom de Ryle Kincaid, ce dernier est neurochirurgien.

Ensemble ils vont beaucoup Ă©changer, se dĂ©livrer des vĂ©ritĂ©s toutes nues, mais ils n’ont pas les mĂȘmes attentes de la vie, lui aime les coups d’un soir, elle cherche le saint Graal : qui est ici une vraie histoire d’amour, mais… seront-ils passer au-dessus si leur attirance est plus forte ?

Ils vont se frĂ©quenter et dĂ©buter une relation qui semble parfaite en tout point, ils se comprennent, c’est facile, c’est passionnĂ©e, c’est beau.

« – À l’avenir… si par miracle tu as encore l’occasion de tomber amoureuse… que ce soit de moi.

[..]

⁃ Tu reste la personne que j’aime le plus au monde, Lily. Et ce sera toujours comme ça. »

Tout ce que Lily voulait dans la vie c’est ne jamais vivre la vie que ça mĂšre a menĂ© avec son pĂšre, c’est simple, si quelqu’un la frapper elle le quitterait et le tour serait jouĂ©, mais, est-ce si facile que ça ? Entre le coeur est la raison, lequel faut-il Ă©couter ?

« Je ne savais pas si je ferais un jour confiance Ă  un garçon. La plupart du temps, je dĂ©teste les hommes car l’exemple que m’en donne mon pĂšre n’a rien de sĂ©duisant. Mais, Ă  prĂ©sent que je passe tout ce temps avec Atlas, je commence Ă  changer d’avis. Pas Ă  fond, je ne me fie toujours pas Ă  la plupart des gens. Mais lui me permet de croire qu’il existe peut-ĂȘtre des exceptions. »

Ce livre aborde comme thĂšme : Le cycle de la violence.

« Mes larmes, mon coeur, mon rire, mon ùme. Brisés comme du verre, ruisselant autour de moi. »

C’est mon livre prĂ©fĂ©rĂ© de tous les temps, je l’aime d’un amour inconditionnel, c’est un livre qui transmet des messages forts qui marquent et qui poussent Ă  la rĂ©flexion.

En sortant de ce livre on en sort diffĂ©rent, grandit, plus mature, la premiĂšre fois que je l’ai lu, j’ai remis en question ma vie, j’avais des prĂ©jugĂ©s moi aussi sur les femmes qui restent et ne partent pas, et pourtant en ayant Ă©tĂ© Ă  la place de Lily durant la lecture je me suis rendue compte que j’ai moi-mĂȘme fait le mauvais choix et je me suis rendu compte que c’était tellement plus difficile que ça!

« Les gens passent leur temps Ă  se demander pourquoi les femmes ne s’en vont pas. OĂč sont les gens qui se demandent pourquoi les hommes les maltraitent ? Ce n’est pas sur eux qu’il faudrait plutĂŽt tourner ses reproches ? »

Cette lecture a la magie de nous mettre Ă  la place de Lily avec facilitĂ©, on tombe amoureux avec elle, en mĂȘme temps qu’elle, on vit vraiment tout Ă  travers elle, s’en est dĂ©routant!

« « Pour le meilleur et pour le pire, dans la richesse et dans la puretĂ©, dans la santĂ© et dans la maladie, pour t’aimer et te chĂ©rir jusqu’à ce que la mort nous sĂ©pare. »

Peut ĂȘtre qu’on n’est pas censĂ© les prendre toutes au pied de la lettre comme le font certaines Ă©pouses.

Pour le meilleur, pour le pire ?

Rien.

À.

Foutre. »

J’ai tellement aimĂ© les personnages, Lily est vraiment un modĂšle pour moi, elle est ambitieuse, passionnĂ©e de fleurs, pleine de caractĂšre, elle est gentille, je l’aime vraiment !

Atlas… je suis tombĂ©e amoureuse de lui et sa sincĂ©ritĂ©, sa combativitĂ©, sa personnalitĂ©, bref tout… il mĂ©ritait tellement mieux que ce par quoi il est passĂ© !! C’est un humain exceptionnel !

« « On se ressemble », a-t-il dit.

LĂ  je l’ai regardĂ© dans les yeux. « Toi et moi ? »

« Non, les plantes et les humains. Les plantes ont besoin d’amour pour survivre. Les humains aussi. DĂšs la naissance, on a besoin de l’amour de nos parents pour survivre. S’ils nous accordent assez d’attention, on des meilleurs humains. Mais s’ils nous nĂ©gligent… » »

Ryle, cet homme j’en suis tombĂ© amoureuse, mais il m’a brisĂ© le coeur, en miettes, mais Ă  force de relecture j’arrive Ă  ne plus autant l’aimer mais c’est dur, c’est toujours dur…

Alyssa, une meilleure amie de rĂȘve, si gentille, si juste, si sincĂšre, si tout! Elle est vraiment incroyable! Et d’ailleurs Marchal aussi, ils se complĂštent vraiment et sont vraiment drĂŽles!

La maman de Lily qui est une femme admirable et qui mĂ©rite comme Lily, le bonheur d’enfin trouver l’amour, le vrai.

C’est toujours dur de lire ce livre encore et encore car oui c’était la quatriĂšme fois, et j’ai Ă©tĂ© surprise car cette relecture n’a pas Ă©tĂ© comme les autres, j’ai vu ça d’un Ɠil plus mature et j’ai prĂ©fĂ©rĂ© Atlas cette fois, cet homme.. je l’aime vraiment, et j’aime tellement le fait que dans ce livre on est confronter entre passĂ© et prĂ©sent, lire les lettres de Lily ça me touche tellement !

« Ce n’est pas parce que quelqu’un vous blesse que vous cessez de l’aimer. Ce ne sont pas ses actes qui vous font le plus souffrir. Mais l’amour. S’il n’y avait aucun amour reliĂ© Ă  ses actes, la douleur serait un peu plus facile Ă  supporter. »

Enfin, voilĂ  vous vous doutez que je vous encourage Ă  lire ce livre qui en plus d’ĂȘtre incroyable, magnifique, magique et exceptionnel, il est constructif et vous donne une rĂ©elle leçon.

« Facile, vu de l’extĂ©rieur, de croire qu’on s’en irait sans se retourner si une personne venait Ă  vous maltraiter. Facile de dire qu’on ne pourrait jamais plus aimer l’homme qui vous a frappĂ© quand on n’est pas dans la peau de celle qui l’aime.

Quand ça vous arrive, il n’est pas facile de se mettre Ă  dĂ©tester l’ĂȘtre qui vous a fait ça, alors que, jusque-lĂ , il reprĂ©sentait tout pour vous. »

🌾

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s