Le rouge et le noir- Stendhal

Résumé

La jeunesse, l’ambition, la volontĂ© d’ĂŞtre aimĂ© au-dessus de ses moyens, ces vertus s’incarnent dans Julien Sorel, dix-neuf ans aux premières pages du roman de Stendhal. Fils du charpentier, le jeune homme devient prĂ©cepteur chez les RĂŞnal. Le tendre loup est entrĂ© dans la bergerie : commence alors une des plus exaltantes histoires d’amour qui soit. Louise de RĂŞnal, son ainĂ©e, Ă©pouse de son employeur, mère des trois enfants Ă  qui il enseigne le latin, succombe Ă  son charme… Première partie de son Ă©ducation sentimentale qu’il poursuivra Ă  Paris auprès de Mathilde de La Mole. Le tout au galop, jusqu’au bout, et crânement

🌸

« […] dis lui que je t’adore, que la vie n’a commencĂ© pour moi que le jour oĂą je t’ai vu ; que dans les moments les plus fous de la jeunesse, je n’avais jamais mĂŞme rĂŞvĂ© le bonheur que je te dois ; que je t’ai sacrifiĂ© ma vie, que je te sacrifie mon âme. Tu sais que je te sacrifie bien plus. »
  • Je remercie les Ă©ditions Hugo Roman pour cet envoi.đź’ś

Avis

Julien Sorel est un jeune homme de 19 ans, fils de charpentier, il est très ambitieux.

Un jour, il va avoir la chance d’être engagé par le maire de Verrière, Mr. de Rênal.

Ce dernier va lui demander de devenir précepteur chez lui, il va éduquer le latin à ses enfants.

Durant ces années où il vivait là-bas, il va aussi apprendre à connaître la mère des enfants, Mme. de Rênal, c’est une femme qui va d’abord devenir ami avec pour ensuite complètement succomber à ce jeune garçon intelligent, froid et passionné.

« Très certainement, cet air doux et bon, elle ne l’avait avec personne. »

Une histoire d’amour interdite va se vivre entre eux, jusqu’à ce que Julien parte à Paris.

Julien prend un nouveau départ à Paris grâce aux Rênal, là-bas, il va être sous l’aile dès de La Mole, et c’est ensuite au tour de la fille de La Mole, qui au premier abord va être froide, va prendre de haut et qui adore les ragots, qui va succomber au petit Julien.

Mais à trop vouloir grimper les échelons, ne va-t-il pas finir par se brûler les ailes ? Jouer avec le feu à parfois des conséquences et Julien ne fera pas exception à la règle.

« Dès que je te vois, tous les devoirs disparaissent, je ne suis plus qu’amour pour toi, ou plutĂ´t le mot amour est trop faible. Je sens pour toi ce que je devrais sentir uniquement pour Dieu : un mĂ©lange de respect, d’amour, d’obĂ©issance… »

On suit l’histoire d’un homme qui est passionnée, qui va vivre des histoires d’amour interdites et passionnelles, il veut gravir les échelons, on assiste à son ascension sociale impressionnante pour une personne d’une caste si inférieure au monde dans lequel il met les pieds. Il est intelligent mais beaucoup de choses en conséquences vont arriver, on ne s’y attend pas, et c’est une belle leçon de morale.

« Leur bonheur avait parfois la physionomie du crime. »

Au départ en le commençant j’aimais beaucoup, l’interdit est toujours attirant, et je trouve le personnage de Julien impressionnant, il est innocent mais par son intelligence il arrive à super tout le monde, même les plus riches, et c’est impressionnant d’observer son évolution!

J’avoue que j’ai mis du temps à le lire, mais c’est souvent l’effet des classiques sur moi, je mets en temps fou à les finir, mais une fois arrivé à la fin je me suis dit: Woo mais c’était trop bien en fait! Je ne m’attendais pas à ce que ça finisse ainsi, et c’est d’autant plus bien du coup, rien n’est facile dans la vie que Julien Sorel, tout erreur de sa part peut lui faire revenir à sa place de départ.

Je trouve impressionnant aussi l’amour que les personnes pouvaient ressentir en même temps, pas que ça n’existe plus mais j’ai l’impression que tout est plus puissant et passionné, je ne sais pas comment vous expliquer.

Les personnes Ă©taient aussi très centrĂ©es sur eux, sur leur place dans la sociĂ©tĂ©, sur les diffĂ©rences, il y avait beaucoup de discrimination … et c’est toujours intĂ©ressant d’en apprendre plus.

L’histoire que Stendhal nous livre est donc vraiment bien mené et très enrichissante malgré les longueurs se j’ai trouvé parfois notamment avec les descriptions parfois trop longues à mon goût.

En bref, je vous recommande vraiment ce classique car il vaut le coup d’être lu!

🌸

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s