Chronique: Orion t02- Battista Tarantini

Livre: Orion tome 2

Auteur: Battista Tarantini

Édition: Hugo Roman

Collection: New Romance

🌸

Résumé

 » SURTOUT NE LACHE PAS MA MAIN, LEO… «  

Entre Orion Atlay, chorĂ©graphe rĂ©putĂ© pour son irrĂ©vĂ©rence, et Leo Kats, talentueuse première danseuse de l’OpĂ©ra de Sydney, ce fut une collision, un intense pas de deux entre tĂ©nèbres et lumière. Un nouveau ballet est nĂ© : PersĂ©phone consacrera l’envol de la jeune artiste et achèvera en apothĂ©ose l’Ĺ“uvre du chorĂ©graphe français. 

DĂ©sormais libre et amoureuse, Leo part avec Orion en rĂ©sidence artistique Ă  Tokyo. L’antre de Hiro Neruji, maĂ®tre de ballet japonais, abrite l’envol sensuel et amoureux des deux Étoiles. Entre souvenirs et espoirs, dĂ©sir et passion, Orion et Leo s’enlacent et crĂ©ent pour la scène l’histoire de leurs propres âmes qui se cherchent et s’attisent. 

De Tokyo Ă  Barcelone, de New York Ă  Paris, PersĂ©phone et Hadès grandissent avant la reprĂ©sentation finale. Au point qu’on ne sait plus lequel soutient l’autre… Orion renoncera-t-il pour autant Ă  ses funestes projets ? Dans ce ballet de l’amour et de la mort, Ă  l’heure oĂą le rideau tombe, c’est encore la danse qui gagne, envers et contre tout.

✨

Un Ă©norme merci Ă  Hugo Roman pour l’envoie de cette duologie qui est clairement un chef d’Ĺ“uvre ❤️💫

🌼

« Il est des amours comme ça qu’on ne croit possibles que dans les rĂŞves ou dans les livres. Jusqu’à ce qu’ils nous tombent dessus.

Dans ces bras, je suis Ă  l’abri. Dans ses bras, j’ai mal en pensant Ă  demain. Â»

🌼

Avis

Dans ce second et dernier tome, on retrouve Leo et Orion à Tokyo pour une toute dernière danse, la dernière danse de Persephone et Hadès avant que celui-ci retourne dans les ténèbres.

« Elle vit, et moi aussi je vis, Ă  cet instant. Dans l’enfer du ciel de Neruji. Â»

Leo sait que le temps fatidique approche.. et son coeur en paye les conséquences de jour en jour mais comment changer le cours du temps? Peut-on seulement le changer?

« Odeur d’épices et d’encens. Ambre incandescente. Et son corps massif contre lequel je me love. Je suis chez moi. Je voudrais que le temps s’arrĂŞte une deuxième fois. Â»

C’est ce que Ruben, Claudia, Georgia et son ami de Tokyo ne cessent d’essayer de faire mais, le rĂ©sultat et le dĂ©compte reste le mĂŞme.

« Je n’imaginais pas qu’on puisse ĂŞtre aussi heureux et avoir aussi mal, en un coup, un seul. Â»

Mais les Ă©toiles elles ne meurent jamais… pas vrai?

« Orion est libre. Trop livre pour ĂŞtre enfermĂ©. Orion est une Ă©toile filante que personne ne rĂ©ussira Ă  saisir. Ni sur scène ni ailleurs, et ce malgrĂ© les apparences. Â»

On va suivre le dernier spectacle de nos tourtereaux, leurs doutes, leurs tourments, leur amour, leur espoir, ….

« J’ai besoin de toi ! Tu as besoin de moi aussi, tant que je suis lĂ  ! MĂŞme si c’est comme ça ! Tu es vivante comme ça. Tu n’as jamais Ă©tĂ© si toi comme ça. Si belle… Â»

Ce livre est plein d’amour, j’ai tellement aimĂ©, c’est un Ă©norme coup de coeur pour moi cette duologie, elle m’a vraiment marquĂ©e, elle sort du lot, elle est tellement touchante et poignante et sombre mais Ă  la fois pleine de lumières, c’est un pur chef-d’Ĺ“uvre.

« – Quand je crois avoir emmagasinĂ© assez de lumière, tu m’éblouis encore… je ne sais pas comment tu fais ça. Je ne sais plus… Â»

Battista nous plonge dans une histoire magnifique entre deux âmes qui se reconstruisent et se dĂ©truisent Ă  la fois, ils vont finir par ĂŞtre plus que liĂ©s. On passe par plein de sentiment diffĂ©rent, la peur, la tristesse, la joie,…

« Et j’ai connu le bonheur. J’ai connu l’impuissance et la colère. J’ai connu l’amour. Â»

La plume de l’auteure est tellement belle et poĂ©tique je sais dorĂ©navant que je lirais les Ĺ“uvres de cette auteure les yeux fermĂ©s!

J’ai pas mal pleurĂ© pour ce deuxième tome.. il m’a fait verser des larmes mais je n’en regrette pas une seule d’entre elles et je compte bien en reverser en relisant cette duologie ! Parce que c’est impossible de quitter cette histoire dĂ©finitivement j’ai hâte d’y replonger!! Foncez la lire!

« – Tourne, tourne manège … lâche-t-il enfin avec une rage douloureuse qui achève de le mettre Ă  terre. Â»

🌸

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s